Menottes BDSM

Le bondage est un art et nous en sommes ses adeptes ! Parmi tous les jouets à disposition du kinkster, les menottes constituent un incontournable ! Elles permettent au dominant de contrôler totalement les faits et gestes du soumis. L'asservissement avant tout mental, se concrétise clairement lorsque l'esclave se voit privé de sa liberté de mouvement. Découvrez notre superbe gamme de Menottes BDSM pour une domination sévère mais toujours bienveillante. 


Quelques conseils sur l’utilisation des menottes BDSM


Quel type de menottes dois-je acheter ?


Techniquement, n'importe quelle menottes feront l'affaire. Sachez cependant qu'il est possible que certaines menottes puissent causer des lésions nerveuses. Les menottes bon marché qui ne se verrouillent pas peuvent continuer à s'accrocher et à se bloquer sur vos poignets, celle en métal et en acier inoxydable sont très résistantes et verrouillables mais peuvent être dangereuses si vous vous tordez vigoureusement contre elles. Si ces scénarios vous inquiètent, pensez à acheter des menottes en cuir ou en tissu qui se déforment ou se nouent.


Comment puis-je m'assurer que mon partenaire et moi sommes en sécurité ?


Tout d'abord, ne faites pas de bondage ou de jeux de contraintes avec une personne que vous ne connaissez pas bien ou en qui vous n'avez pas confiance, et convenez à l'avance d'un "safeword".

Un mot de sécurité, n'importe quel mot autre que "non" ou "stop", en gros, cela permet à la personne soumise d'être dans son personnage si elle le souhaite, quand il est temps de s'arrêter, le mot de sécurité la fait sortir de la fantaisie et lui permet d'interagir avec les besoins réels de manière claire.

Deuxièmement, assurez-vous que l'objet auquel vous menottez une personne et la surface sur laquelle elle repose sont stables. Même si vous ne menottez pas une personne à un meuble, comme une chaise ou une tête de lit, assurez-vous qu'elle ne va pas tomber du côté du canapé ou être rejetée sur le lit avec les mains attachées dans le dos.


4 positions sexuelles coquines à expérimenter avec des menottes BDSM


La technologie a rendu notre vie tellement meilleure à bien des égards. Mais quand il s'agit de sexe, il est parfois préférable de garder les choses à l'ancienne. Tout ce dont vous avez besoin pour pimenter vos ébats, c'est d'une paire de menottes sm et quelques positions sexuelles de base. Vous pourrez ajouter plus tard des accessoires plus sophistiqués comme une balançoire sexuelle

Pourquoi les menottes bdsm sont-elles si sexy ? Le contrôle ou l'absence de contrôle est un stimulant énorme pour la libido.

Pour les personnes qui ont une vie quotidienne où elles sont constamment en contrôle, jongler avec trop de tâches et une surcharge de responsabilités, abandonner le contrôle dans la chambre à coucher peut être très excitant. Cela leur permet de puiser dans leur corps sexuellement et de se laisser aller sans se soucier du plaisir de quelqu'un d'autre que le leur.

Il en va de même pour quelqu'un qui est plus passif dans sa vie de tous les jours. C'est excitant d'être le dominant, d'être celui qui contrôle, de prendre les décisions et d'orchestrer toute la séance. Venons en enfin aux 4 postions sexuelles kinky.


Le Missionnaire Kinky

Comment faire : La personne qui reçoit est allongée sur le dos, les mains au-dessus de sa tête et menottée, Vous pouvez faire monter les enchères avec une deuxième paire de menottes aux chevilles si le lit a des pieds pour faire passer la chaîne des menottes ou une longueur de corde. La personne dominante est au sommet, en train de chuchoter des mots pervers.

Pourquoi c'est si agréable : Toute personne qui aime déjà la position de missionnaire l'aime en raison du contact corporel et de l'intimité du face à face. Cela permet à ces éléments de rester très importants et ajoute une touche de jeu de pouvoir.

Les mains au-dessus de la tête et attachées exposent les seins et donnent davantage le sentiment d'être enlevée et utiliser comme un sextoy. Si quelqu'un aime le bondage, l'immobilité et le ravissement font généralement partie de son plaisir. Le "top" procure la délicieuse sensation de pouvoir et le "bottom" est là pour être pris, littéralement.
 

La Queening

Comment faire : Pour cette position, le partenaire soumis se trouve en bas. La Queening est aussi connue sous le nom de facesitting "assis sur son visage", il s'agit donc d'une position de sexe oral dans laquelle la femme reçoit de jolis coups de langue alors que les poignets de l'homme sont liés au-dessus de sa tête.

Elle doit juste faire attention à ne pas mettre son poids sur ses bras lorsqu'elle s'installe pour se faire plaisir. Cette position pourrait également être modifiée pour permettre à la femme d'avoir des rapports sexuels sur le dessus, mais avec les poignets attachés en bas.

Pourquoi c'est si agréable : Une chose que les lecteurs de fifty shades of grey ne comprennent pas vraiment, c'est l’effet à la fois brutal et sensuelle qu’une femme dominatrice peut avoir sur son esclave. La "Queening" est une très bonne position de domina, la personne du haut s'abaisse presque sur celle du bas, mais n'établit pas vraiment le contact... Elle le torture jusqu'à ce que son partenaire la supplie de goûter à son magnifique vagin de godess !


Les mains derrière les chevilles


Comment faire : Couchez-vous avec le ventre sur le sol ou sur le lit. Pliez les jambes vers le haut et tendez la main vers l'arrière pour attraper vos pieds. Attachez les menottes autour de vos poignets de manière à ce qu'elles se trouvent derrière les chevilles.

Pourquoi c'est si agréable : Cette position permet de vous plier pour que vous puissiez accéder facilement au mont du pubis, aux lèvres et au clitoris. Elle ouvre les muscles fléchisseurs de la hanche et fléchit les fessiers pour un étirement fabuleux et très excitant, qui amène le sang vers le bassin. C’est une position de soumission idéale, le dominant dispose d’un pouvoir totale sur la situation et d’une vue d’ensemble jouissive.

Debout les mains en l’air !

Comment faire : Trouvez un endroit, comme un porte-serviette ou un crochet contre le mur, où vous pouvez menotter les bras de votre partenaire en étant debout. Une fois que vous avez ses deux mains attachées au-dessus de sa tête, dites-lui de ne pas bouger.

Le simple fait de forcer ses bras à reculer avec des menottes bdsm est un signe que c'est là qu'il va rester un moment, surtout lorsqu'on le dit d'une voix sévère. Il est parfaitement acceptable de ne pas se sentir totalement à l'aise avec certaines paroles et certains gestes au début, mais il faut faire avec. Le sexe n'est pas censé être parfait, mais il s'améliore lorsque vous dépassez vos limites sexuelles (jusqu'à un certain point).

Avec les deux mains retenues, c'est au dominant de commencer les taquineries et les surprises. Vous avez le contrôle, alors attachez ses bras et mettez lui un bandeau sur les yeux pour jouez avec différentes sensations.

Essayez d'embrasser doucement votre partenaire sur les lèvres, puis descendez lentement, en vous arrêtant pour mordiller et taquiner ses tétons. Engagez-vous dans une activité orale, mais n'arrêtez pas d'explorer, vous y reviendrez de toute façon.

Jouez avec les sensations : L'huile chaude d'une bougie de massage, des glaçons ou des baisers humides provoqueront stimulation et excitation de votre partenaire. S'il a les yeux bandés, ils ne saura pas quelle sensation viendra ensuite, ce qui rendra la chose mystérieuses et d'autant plus chaudes. Cette séance de bondage se termine lorsque vous le dites ou que votre partenaire n'en peut plus car il veut absolument se faire prendre sans plus attendre.

Pourquoi c'est si agréable : C'est agréable pour vous deux parce que vous donnez et recevez selon vos propres conditions. Jouer le scénario avec des menottes bdsm rend les rôles encore plus prononcés et encore plus excitants.


En Bonus


Nous avons demandé à 13 femmes de témoigner de leur expériences à propos des menottes et du BDSM. (Les noms sont des pseudonymes)

1. "Je pourrais laisser mon petit ami me coincer les poignets avec ses mains, mais c'est à peu près tout. Je ne veux pas que des cordes soient attachées autour de moi. Je ne veux pas qu'on me mette les menottes. Je ne veux même pas qu'un bandeau me bloque la vue. Je suis vanille et fier de l'être. Si un gars n'aime pas ça, il peut trouver une autre fille." - Christelle, 28 ans

2. "Je possède des menottes pour poignets, pour chevilles, un collier, un fouet, des laisses. Tout ce que vous voulez et j'adore ça. Dans la vraie vie, je suis plutôt indépendante, du genre à ne pas me laisser faire, alors c'est bien de lâcher prise et d'être vulnérable au lit." - Maggie, 23 ans

3. "Je déteste être attaché. Mais j'adore attacher mon petit ami. Il me traite de dominatrice pour me taquiner parce que je lui est déjà parlé de gode ceinture haha. On a un paddle et une cravache. Je trouve ça fun !" - Hannah, 27 ans

4. "J'aime être libre de mes mouvements pendant les rapports sexuels, mais j’aime bien être attachée pendant la fellation. C'est super excitant." - Mallory, 26 ans

5. "Mon petit ami m'a attachée à une chaise et m'a fait une lap dance une fois. Je pense que c'est le truc le plus proche du bondage qu’on à jamais fait. Mais je le referais bien. Peut-être que je lui ferai une lap dance la prochaine fois." - Mary, 22 ans

6. "Nous avons une corde que nous gardons près du lit. On l’utilise que pour des occasions spéciales. Le faire moins rend les choses plus excitantes. Je pense que ça deviendrait ennuyeux si c'était un truc de tous les jours." - Tiffany, 27 ans

7. "Honnêtement, la chose la plus hardcore qu’on fait c’est la fessée. Je ne peux pas vraiment répondre à la question, parce que nous n'avons jamais utilisé de menottes ou de bandeaux pour les yeux ou quoi que ce soit d'autre, mais je continue à supplier mon copain d’essayer, parce que je pense que ça m'intéresserait. Je ne veux pas le quitter et je ne veux pas le tromper, alors j'espère qu'il finira par changer d'avis". - Janice, 21 ans

8. "Je regarde souvent des pornos BDSM pendant la masturbation. Mais quand j'ai finalement essayé avec ce mec avec qui je suis sortie, j'ai détesté. C'était plus sexy à l'écran. Dans la vraie vie, c'était juste gênant pour moi." - Destiny, 25

9. "Je n'aime pas les conneries de 50 nuances de grey. Désolé." - Andrea, 20 ans

10. "Je ne vais pas plus loin qu’un plumeau sur la peau ou les yeux bandés. J'aime qu'on me coupe la vue pour que je puisse me concentrer sur le plaisir et les sentiments. J'ai toujours un orgasme plus rapide avec un bandeau." - Alex, 21 ans

11. "Je ne peux pas imaginer ma vie sexuelle sans tous ces accessoires sm. Ce serait si fade autrement. Il faut juste trouver quelqu'un de confiance. Inventez un mot de sécurité. Et let's play !" - Veronica, 29 ans

12. "Je n'ai jamais été dans une relation à long terme et je suis trop timide pour demander un coup d'un soir pour essayer des jeux érotiques, alors je m'en tiens au sexe vanille. Malheureusement." - Karen, 23 ans

13. "J'aime bien porter des menottes, mais seulement celles qui sont confortable, parce que les autres s'enfonce dans mes poignets et ça fait mal si le sexe dure longtemps. Je ne trouve pas la douleur sexy. Je ne suis pas masochiste". - Allison, 24 ans