aftercare

Aftercare : Les soins après séance BDSM

Lorsque l’on se lance dans le BDSM, peu importe que l’on soit Maître, Maîtresse, soumis, soumise, esclave ... Nous pensons dans un premier temps aux séances, aux menottes, aux cordes de bondage ou autres jeux d’attaches et contraintes.

Nous nous imaginons le martinet, le fouet bdsm et autres accessoires d’impact, ainsi que toutes les pratiques aussi multiples soient-elles, que permettent la domination et la soumission. Mais nous oublions souvent l’un des points les plus importants : le post-séance, l’aftercare. Vous pourrez en apprendre plus grâce à la suite de cet article afin de l’introduire dans votre relation dominant / dominé.

1) Aftercare : définition

Lors d’une séance, le dominé encaisse beaucoup mentalement et physiquement, tout comme le dominant qui donne beaucoup de sa personne sur tous les plans. Il est donc nécessaire d’organiser un moment plus doux, plus calme suivant vos envies afin de permettre de relâcher la pression et de se détendre.

Ce moment d’apaisement vient très souvent après une séance, mais il peut tout aussi bien venir ponctuer votre séance BDSM. Lorsque la douleur ou la charge mentale se fait trop forte dans le corps ou l'esprit de votre soumise, ou bien simplement lorsque vous en avez envie, il faut décider de prendre cette pause.

L’aftercare est un moment de partage entre les différents acteurs de la séance de jeu, permettant aussi un échange constructif sur les points positifs et les choses à améliorer lors de la séance. Il est très important de vous confier complètement sans restrictions à votre Maître lors de ces moments, ce qui permettra par la suite de vous aider et que vous puissiez dépasser vos limites et progresser toujours plus dans votre relation D S.

2) Les principaux types de soins d’après séance BDSM

aftercare


On peut diviser en deux catégories distinctes ces moments intimes : le ménagement physique et le réconfort mental.

a) Les soins apportés au corps

  • Les câlins : se prendre dans les bras, se faire des papouilles, se caresser. Un moment d’amour avec votre partenaire. Le fait de caresser un corps préalablement meurtri et rougi crée des sensations très fortes et bienfaisantes pour votre sub. C’est le moment de lui apporter un peu d’affection.

  • Les soins softs : passer de la crème cicatrisante sur votre soumis, ou bien quelque chose de plus hydratant pour aider la peau à se refaire dans l’attente de votre prochaine séance de fouet. Ou bien encore une crème apaisante sur des brûlures légères causées par les cordes de votre séance de Shibari, la cire chaude de vos bougies, ou toutes autres pratiques entrainant un échauffement. Vous pouvez aussi appliquer des glaçons sur les fesses endolories de votre soumis(e).

  • Les soins hard : panser ou bander les blessures de la peau, peut-être même il vous faudra des strips. Pour toutes blessures trop profondes, faites appel à un médecin.

  • Les récompenses : si vous avez été bien obéissant lors de la séance, peut-être que votre Maîtresse vous laissera lécher ses talons. Sûrement aurez-vous le droit à un orgasme après une longue période d’edging (voir l’article Le déni d’orgasme (edging) : tout ce qu’il faut savoir ! ).

b) La détente psychique

  • Le débriefing : échanger avec votre Dom (ou votre sub) sur ce moment BDSM, qu’avez-vous aimé ? Qu’avez-vous moins aimé ? Était-ce dur ou facile à vivre pour vous ? Ce sera le moment de savoir si votre dominant est fier de vous et de vos progrès.

  • L’introspection : réfléchir sur soi-même, sur nos ressentis sur nos réussites, nos erreurs. On peut profiter de ce moment d’aftercare pour faire un point sur nous et apprendre à mieux se connaître.

    Évidement ces listes sont non-exhaustives, il ne tient qu’à vous de créer vos propres rituels.

3) Quand faire rentrer ces moments d’affection dans votre vie BDSM ? 

Il n’est pas nécessaire d’attendre un certain stade, ou un moment précis pour être réconfortant et rassurant. Faites selon vous, selon vos envies et en fonction de vos besoins. Cela peut intervenir dès votre première séance de domination.

L’aftercare est là pour en tant qu’Alpha mieux comprendre votre Bêta et pour le rassurer et l’aider à se donner encore plus à vous. Après avoir vécut un moment dur, votre esclave l’ayant difficilement encaissé, vous serez là pour l’encourager, le guider et lui montrer à quel point ses efforts lui sont bénéfiques et qu’elle est récompensée de se donner autant, car cela vous rend fier.

L’aftercare peut intervenir n’importe quand et n’importe où. À vous d’instaurer vos codes et vos règles. On peut parfaitement mettre “en pause” sa séance pour un moment de calme avant d’y revenir plus intensément. Cette pause, permet d’atteindre moins vite les limites de votre soumise et d’explorer de nouvelles alliances de pratiques.

Il n’y a pas forcément besoin de séance pour faire entrer dans vos jeux ce moment cocooning, une baisse de moral d’une des deux parties, un ordre à réaliser ou simplement une envie peut faire démarrer ce beau moment à vous de le décider.

4 ) L’Aftercare est-il obligatoire ?

En BDSM tout comme dans la vie rien n’est obligatoire et chacun est libre de faire ses propres choix. Chaque relation de domination / soumission est unique et chaque personne a ses besoins qui lui sont propres. Il est évident que chaque personne peut recevoir si besoin ses aftercares de la manière la plus adéquate.

L’aftercare peut très bien consister à visionner un film et se détendre, il ne se fait pas forcément à deux si l’on n’en ressent pas l’envie ou le besoin. Chaque personne gère l’après-séance de la façon la plus adaptée pour elle ce qui peut varier d’un temps à un autre.

Ce moment de flottement entre la retombée de la tension sexuelle, de la douleur, de l’excitation, du plaisir suscité lors de la séance, est très éprouvant autant physiquement que mentalement. Les corps ont besoin d’un certain temps pour effectuer un retour à la normale, suite au mélange d’hormones libérées avec les diverses émotions et sensations ressenties.

soin apres seance bdsm


5 ) Mon ressenti de l'aftercare en tant que soumise

Étant soumise en relation 24 / 7, je connais bien cette pratique de l’aftercare qui de mon point de vue est indispensable. Ces moments sont extrêmement précieux et me permettent d’évoluer continuellement dans ma dévotion.

Grâce à eux j’ai pu en apprendre plus sur moi-même j’ai dû mettre des mots sur mes émotions et mes ressentis pour m’ouvrir plus profondément encore à mon Maître. J’ai également appris lors de ces moments à faire davantage confiance à mon dominant en me livrant complètement à lui.

Nos séances sont souvent suspendues pour laisser place à de courts instants de câlins pour m’aider à surmonter la douleur devenant trop forte et à me donner la force de me donner avec encore plus d’acharnement à mon dom.

Lorsque arrive la fin de la séance nous prenons le temps de nous allonger tous les deux pour nous détendre, nous laissant alors délicieusement savourer ce mélange inimaginable de sensations parcourant nos corps. Ainsi nous prenons le temps de faire une introspection avec nous-mêmes.

Cette introspection nous permet à posteriori d’échanger sur cette séance passée et d’exprimer nos ressentis ainsi que les points à améliorer. Ça me permet pour la prochaine fois de faire plus attention aux points sensibles et de devenir meilleure pour dépasser mes limites.

Mes aftercares préférés ce sont les papouilles suite à une séance SM. J’adore la sensation des doigts de Maître ou du plumeau frôlant les zones endolories et bleuies.

Ces caresses me font découvrir de nouvelles sensations et me remplissent de doux frissons qui se di
ffusent en me gardant encore plus longtemps dans cet état de transe langoureuse d’après séance.

J’aime également prendre des douches avec Maître, l’eau chaude qui ruisselle sur moi et ses mains parcourant mon corps me font des picotements dans tous les endroits blessés, je ressens chaque acte réalisé par mon Maître sur mon corps.

Introduisez l'aftercare dans vos prochaines séances

Pour conclure, l’après séance est un instant tout aussi important que la séance elle-même. Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour parler à votre soumise ou à votre dominant(e) de l’importance d’introduire l’aftercare dans votre relation et de créer ensemble vos propres rituels aftercare.

Peut-être le faites-vous déjà ? Cela vous donnera de nouvelles idées à essayer et approfondir. Chaque séance peut-être suivi de son aftercare di
fférent du précédent. L’important est de soigner le corps et l’esprit.

Ceci vous aidera également à surveiller d’éventuelles blessures. Grâce à cela vos séances suivantes ne pourront que mieux se dérouler dans la direction que vous souhaiterez prendre.

“Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins...” J. De La Fontaine

Et d’après vous ces moments si proches et pourtant si loin des séances BDSM, vous rapprochent-ils ou au contraire vous éloignent-ils d’une relation D/S?

Alice, Ambassadrice BDSM Empire et soumise de @maitrewolf_s2  

paddle bdsm

 

 


1 commentaire

  • Rémi C

    Merci pour vos précieux conseils, sur les premières séances, l’aftercare et autres.
    J’aimerai m’initier au shibari avec ma soumise, pour notre plaisir commun. Avez des conseils ou des sites à visiter?
    Merci pour notre accueil dans l’empire BDSM.
    RÉMI.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos nouveaux articles dans votre boite email.